AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A KWA SA SAIRE ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Zyrkon*
Nouveau membre


Masculin Nombre de messages : 21
Age : 59
Logiciel(s) : Fautochope
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: A KWA SA SAIRE ?   Lun 28 Juil - 1:16

e émo est une catégorie de jeune mâle humain qui dÉmontre une capacité fulgurante à s'enfiler des adolescents malgré une fifure évidente. Émo est bien sûr l'abréviation de émou, une expression d'origine portugrecque signifiant « tapette ». Il serait aussi possible que émo provienne du mot hémorragie. Le émo (ne pas confondre à homo quoique très similaire tant au niveau de la prononciation que de la dÉfinition) est caractérisé par un mélange du mouvement skater, gothique, hitlérien (la coiffure est un hommage), Krishna et boys-band-pop. Il suffit de prendre tous les éléments plutôt négatifs de ces derniers mouvements et de les mettre ensemble. Le émo souffre (Croit souffrir) en permanence : Plus de céréales crunch, pas de bisous le soir pour s'endormir etc. Il est un martyre des temps modernes et en tant que tel, il peut faire une tentative de suicide parce que maman n'a pas acheté d' Actimel . Telle est la devise du émo: “Life sucks, if only I could die.” Toutefois, l'émo de base semble prendre un malin plaisir à ne pas se rendre compte que personne ne l'en empêche. Car, il faut le dire, l'emo souffre d'une maladie bénine : le suicide chronique, en effet, quand on l'entend ou que l'on voit ses pseudos, on doit se dire qu'il a au moins ressuscité un centaine de fois pour être encore en vie. On dit aussi que Chuck Norris aurait permis aux emos de vivre par pure pitié...




Reconnaître un emo est assez aisé. En effet, grâce à leur grande mèche sur la figure (portée, à l'origine, pour cacher quelques pustules frontales disgracieuses), souvent grasse. Ensuite, les emo se maquillent, sûrement pour se donner une note "androgyne", "efféminée", qui peut tourner à la transsexualité. Ils peuvent porter des piercings, histoire de faire sonner les portiques dans les aéroports, pour faire "rebelles anarchistes". Leur allure est assez spéciale, c'est à dire qu'ils portent essentiellement des hauts à rayure, ou bien à pois, parfois des T-shirts Bleeding star. Ils ont des slims, souvent des Cheap-Monday (étant castrés, ils arrivent à rentrer leur parties intimes sans grand problème). Leurs chaussures sont essentiellement des converses ou bien des vans à damiers. Ils arrivent à porter des lunettes de Michel Polnareff en ayant l'air normaux (ces lunettes font des yeux de mouche) ainsi que, parfois, des menottes attachées à leur slims (pour les emos androgynes) ou leur mini-jupe léopard rose (pour les emos féminins). On peu les reconnaître à la parole. En effet un Emo male a une voie de castra(lol une rime) , ceci est du à force d’écouter des groupes et des chanteurs Emo comme Bill Kaulits de Tokio Hotel. Pour les filles on peut les entendre crier dès qu’elles voient un groupe Emo connue dans la rue. On appelle ça aussi des Groupies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teh GFXART
Nouveau membre


Féminin Nombre de messages : 17
Age : 24
Logiciel(s) : paint
Date d'inscription : 28/07/2008

MessageSujet: Re: A KWA SA SAIRE ?   Lun 28 Juil - 1:17

L'utilitarisme est une philosophie morale qui entretient des rapports complexes de cousinage avec l'économie. Jeremy Bentham (1748-1832) pose que les hommes sont des êtres qui recherchent le plaisir et que la promotion du plus grand bonheur devrait être le critère moral du bien. John Stuart Mill, dans son livre Utilitarianism (1861), insiste sur le fait que l'utilitarisme est un hédonisme éthique en ce sens qu'une action individuelle est morale si elle prend comme critère le plus grand bonheur du plus grand nombre et non l'intérêt individuel.

Les liens les plus étroits entre la philosophie utilitariste et l'économie doivent être recherchés dans l'économie du bien-être. En revanche, les racines de la révolution marginaliste, initiée par Gossen, Jevons, Menger et Walras, ne peuvent être reliées d'aucune façon évidente à la philosophie utilitariste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A KWA SA SAIRE ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GFXArt :: • Général • :: • Discussions avec le staff-
Sauter vers: